Blogue réalisé par vos art-thérapeutes

Est-ce pour les adultes l'art-thérapie?

Est-ce pour les adultes l'art-thérapie?

Novembre 2021

Marc Muret, psychiatre et psychothérapeute (1983) écrit que « l'art est le plus vieux médicament du monde et pour certains le meilleur ». Il affirme aussi que le langage du changement est un langage d'images, ce qui permet à l'art-thérapeute d'intervenir sans passer par le langage intellectuel et verbal traditionnel.

Mais comment faire lorsque nous avons oublié notre monde interne? Lorsque nous ne créons plus par manque de temps ? Ou lorsque notre vie d'adulte ne nous permet plus de gribouiller ou de peindre pour le simple plaisir?

Dans nos sociétés actuelles, les adultes en général, négligent leur monde imaginaire interne. Celui-ci est davantage valorisé chez les enfants et nous le délaissons sans s'en rendre compte lorsque nous entrons dans nos vies d'adultes responsables. Cependant, lorsque nous nous plaçons devant la page blanche et qu'il nous est possible de s'exprimer librement, l'image obtenue sur la feuille devient un effet miroir captivant. De cet effet miroir, en observateur averti, nous pourrons découvrir un morceau de notre monde interne, une solution à un problème ou encore une émotion qui voulait être entendue.

Muret écrivait que sur le papier se retrouvaient les souvenirs ou les images que les mots ne suffisent pas à exprimer. Ce qui devient d'autant plus intéressant pour travailler avec des femmes et des hommes ayant vécu des traumas, des réfugiées qui ne maîtrisent pas encore tout le vocabulaire de leur pays d'accueil pour exprimer leur histoire ou encore avec des individus qui ont perdu la capacité de façon temporaire ou permanente, de s'exprimer par le langage verbal.

L'art-thérapie développe le potentiel créateur, court-circuite la pensée logique et favorise la spontanéité. En déposant un souvenir, une émotion, un problème sur le papier, nous mettons déjà une distance entre eux et nous. C'est une façon de prendre du recul sur ce que nous vivons et permet la création d'un espace de transition.

En explorant l'imaginaire, nous ouvrons un espace ludique où, dans les créations, tout est permis. L'adulte en nous peut sortir du rythme de la performance et explorer le plaisir de jouer avec les couleurs. L'art-thérapie vise un lâcher-prise de l'intellectuel pour plonger sans contrainte dans le monde interne. Il favorise les prises de conscience et augmente l'estime de soi en permettant d'établir un dialogue nouveau entre les deux hémisphères de notre cerveau.

Ça vaut le coût d'essayer, non ?

Chemin de l'art-thérapie
Retour en haut de page